Atelier portage au Poussette Café

Atelier portage au Poussette Café

Portage2201

J’ai participé à  mon 3ème atelier au Poussette Café sur le portage de bébé (je devrais prendre une carte de fidélité chez eux !).
Je souhaitais y participer parce que lorsque je sors pour faire une course rapide ou quand je n’ai pas envie de m’encombrer d’une poussette dans les transports en commun, le portage de petit paquet est la meilleure solution. Nous avions investi dans un porte bébé Babybjörn mais j’ai appris ensuite que ce n’était pas la meilleure solution pour petit paquet puisqu’elle n’était pas en position dite « physiologique », c’est à  dire, les genoux plus hauts que les fesses, ce que j’appelle la position de la grenouille. La position physiologique est la position la plus naturelle du bébé dans laquelle il se sent en sécurité, plus « rassemblé », alors que dans un porte bébé classique, ses jambes « tombent » dans le vide, ce qui n’est pas du tout rassurant pour lui. Une amie m’avait passé une écharpe dont elle ne s’était jamais servie; une Tricot Slen de Babylonia. Je trouvais ça très agréable de faire du peau à  peau avec mon petit paquet dans l’écharpe mais quand vous ne savez pas si vous faîtes correctement le noeud, c’est très angoissant et du coup, je passais mon temps à  soutenir petit paquet, donc je n’avais pas les mains libres, ce qui ne servait strictement à  rien… Au moins, avec le Babybjörn, je la savais en sécurité et je la lâchais complètement. Mais forcément, je la sentais moins à  l’aise dans le porte bébé alors que dans l’écharpe, elle était contre moi et tout allait bien. Mais je ne maîtrisais pas assez bien le noeud de base de l’écharpe pour me sentir complètement en confiance, d’où mon inscription à  cet atelier de portage.

Nous étions extrêmement nombreux lors de cet atelier : 4 couples dont 2 avec un bébé, 3-4 femmes enceintes, la formatrice, sa stagiaire, petit paquet et moi.

L’intervenante, formée par l’Association Française de Portage Bébé, est actuellement formatrice au sein de l’Institut d’Etude et Formations Appliquées au Portage (IEFAP). Après une présentation théorique d’à  peu près 1h sur les bienfaits du portage, la position du bébé, elle nous a présenté les différents types d’écharpes et porte bébé dits physiologiques. Mise en garde particulière sur les porte bébé où les pieds de bébé sont rentrés dans le porte bébé car comme bébé a les pieds qui s’appuient contre quelque chose, de part ses réflexes, il va appuyer sur ce fond et donc se mettre en extension, ce qui n’est pas bon du tout. Attention aussi aux porte bébé où la base sur laquelle bébé est assis est particulièrement large, ce qui « force » l’écart naturel des jambes. Et on ne met pas bébé face au monde dans un porte bébé mais contre vous.

La formatrice nous a présenté 3 noeuds sur 3 types d’écharpes différentes: le sling (écharpe avec des anneaux), l’écharpe extensible (type « Je Porte Mon Bébé » – JPMBB) et l’écharpe tissée (type Tricot Slen). Il y a aussi d’autres marques d’écharpes (Boba, Néobulle, …). Moi qui faisais le noeud de la Tricot Slen comme pour une écharpe JPMBB, j’avais tout faux ! Il faut dire que les instructions fournies avec l’écharpe ne sont pas adaptées selon la formatrice. En effet, la Tricot Slen n’est pas extensible comme la JPMBB donc ce n’est pas le même type de noeud. L’écharpe JPMBB est aussi la plus technique selon la formatrice. Bref, il faut s’y retrouver dans la grande famille des écharpes !

sling-daicaling-mocha

bleu-paon-marron-glace

echarpe-portage-waves-grenat

Ce qu’il faut retenir, quelque soit l’écharpe utilisée, c’est que la tête de bébé doit être bien dégagée (les pans de l’écharpe ne doivent pas recouvrir sa tête) et ses pieds sortis de l’écharpe (et pas rentrés dedans). Bébé doit être en position physiologique donc le dos bien arrondi et les genoux plus hauts que les fesses.

En soit, cet atelier était très intéressant pour connaître les différents types d’écharpe et trouver celle qui nous convient le mieux. On y apprend le noeud de base pour chaque écharpe. Cependant, il y avait vraiment trop de monde pour cet atelier. J’ai vu comment faire le noeud de base pour l’écharpe qui m’intéressait mais je ne l’ai pas testé. Il n’y avait pas assez d’écharpes donc le temps que tout le monde essaye, j’ai laissé tomber surtout que cela faisait presque 3h que nous étions en atelier et petit paquet commençait à  en avoir marre… Bon, j’ai quand même réussi à  oublier de prendre mon écharpe, ce qui est dommage puisque j’aurai pu m’entraîner avec pendant l’atelier…

C’est le reproche que je fais à  cette séance de portage; trop de monde ! Il faudrait que l’atelier ne dépasse pas les 10 personnes par exemple. Mais d’après la formatrice, lors du précédent atelier, il n’y avait qu’un seul couple donc forcément, la séance devait être idéale…

Mis à  part ce bémol, cela m’a donné envie de continuer à  porter petit paquet en écharpe et maintenant (normalement !), je sais faire le noeud adéquat à  mon écharpe de portage et je devrais pouvoir la lâcher en toute confiance …

Rendez-vous sur Hellocoton !

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *