Découverte de Pulau Ubin

Découverte de Pulau Ubin

Nous poursuivons nos découvertes des îles de Singapour (et il y en a beaucoup) avec Pulau Ubin (Pulau voulant dire « île »).

Pulau Ubin Singapore

L’île est située au nord-est de Singapour, proche de l’aéroport. D’ailleurs, quand nous nous sommes rendus en taxi à  l’embarcadère pour prendre le bateau, un avion atterrissait à  ce moment-là , nous avions l’impression qu’il nous fonçait droit dessus !  Très impressionnant…

Direction donc l’embarcadère pour prendre un bateau pour rejoindre Pulau Ubin. De multiples petits bateaux embarquant au maximum 12 personnes se relaient en permanence dans un va et vient incessant, dans des odeurs de fioul. Il faudra attendre d’être 12 à  bord avant que le bateau ne se décide à  partir. 3$ singapouriens par personne pour faire la traversée, c’est donné !

Pulau Ubin Singapore

10 minutes plus tard, nous rejoignons donc Pulau Ubin et arrivons dans la rue principale où se succèdent de multiples boutiques de location de vélos. L’île étant relativement grande, il n’est pas possible de tout faire à  pied. Le vélo permet ainsi d’en voir une grande partie. 10$ la location d’un vélo pour la journée, c’est relativement donné aussi. Passons sur le fait que mon vélo, censé avoir 5 ou 6 vitesses n’en a que 2 et que les freins vont un bruit d’enfer, j’ai petit paquet installée derrière moi, avec une sangle dont la tenue est tout à  fait approximative, tout est parfait.

Pulau Ubin Singapore

Je tiens à  préciser qu’au départ, c’était Mon Homme qui devait prendre petit paquet sur son vélo. Mais le siège bébé sur le vélo homme étant installé à  l’avant entre le guidon et l’assise, nous avons préféré l’installer à  l’arrière, sur le vélo pour madame donc. J’ai souffert dans les côtes, ai parfois mis pied à  terre pour pousser le vélo, ai fait quelques embardées sur des sentiers escarpés, mais je ne suis pas tombée ! 😉

Pulau Ubin Singapore

Pulau Ubin Singapore

Photo floue mais on y voit un singe !

Nous avons commencé par l’ouest de l’île, direction Ketam Mountain Bike Park. Après avoir croisé de nombreux cyclistes, quelques courageux promeneurs à  pied, des pêcheurs, un clan de chiens errants, de nombreuses échoppes permettant de se désaltérer avec une boisson fraîche ou une noix de coco coupée sous vos yeux et un singe attendant sa pitance en face d’une échoppe, nous avons pu admirer les lacs et paysages de l’île. Nous ne nous aventurerons pas plus dans le Mountain Bike Park, les petits sentiers escarpés, les montées à  vélo sous plus de 30° en plein soleil, le poids de petit paquet et la difficulté du parcours annoncé ayant eu raison de moi…

Pulau Ubin Singapore

Pulau Ubin Singapore

Retour vers le centre de l’île afin de boire un petit coup avant de partir à  l’assaut de l’ouest et de la mangrove ! Passage aussi chez le loueur de vélo pour changer ma selle qui me faisait vraiment mal.

Pulau Ubin Singapore

Des sentiers beaucoup plus à  l’ombre sur des chemins de terre et quelques montées particulièrement difficiles encore. Néanmoins, je ne cacherai pas ma fierté quand (à  vélo bien sûr) j’ai dépassé dans une montée tout un groupe de singapouriens ayant posé pied à  terre et que ces derniers se sont exclamés en me voyant (probablement rouge et en sueur) passer avec un bébé à  l’arrière du vélo. 🙂

Pulau Ubin Singapore

Pulau Ubin Singapore

Pulau Ubin Singapore

Après avoir rejoint l’extrême nord de l’île, nous avons longé la côte avant de nous replonger dans la mangrove pour retrouver ensuite une des routes principales nous ramenant au centre du village. Au passage, nous apercevrons quelques singes et un sanglier.

Pulau Ubin Singapore

Après avoir rendu les vélos, retour sur la jetée afin de prendre le bateau qui nous ramènera à  Singapour en 10 minutes à  peine.

La découverte de Pulau Ubin aura été une très belle découverte. Nous y retournerons, c’est certain !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Share

commentaires

  1. Lucile de Guinzan affirme: août 6, 2016 at 3:33

    Oh là  là  oui chapeau pour le vélo avec petit paquet en plus ! Mais c’est sà»r que à§a avait l’air de valoir le coup 🙂

Répondre à Lucile de Guinzan Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *