Portage : l’Ergobaby Performance

Portage : l'Ergobaby Performance

A plus de 2 ans et 10.5 kg, je prends toujours autant de plaisir à  porter ma fille. C’est un moyen pratique, qui nous permet de partager de bons moments, en tête à  tête, à  portée de bisous quand je la porte en ventral. Je la passe de plus en plus en dorsal maintenant car mine de rien, 10.5 kg, ça commence à  peser ! 🙂

Depuis sa naissance, j’ai testé divers porte-bébé : un Ergobaby Original, le ONE de Babybjörn, un sling, le sukkiri et récemment une écharpe de portage en filet.

Avec notre départ à  Singapour, je cherchais un moyen de portage plus aéré, qui ne tienne pas chaud parce que les températures là -bas avoisinent (et dépassent) les 30 degrés quasiment toute la journée ! Je voulais pouvoir continuer à  porter petit paquet même avec la chaleur mais pour que cela soit agréable pour nous deux, il me fallait trouver un moyen de portage adéquat. Le sukkiri est idéal mais le sling avec le poids de ma fille pèse fortement sur l’épaule et sur une longue durée, ce n’est pas envisageable. Et puis Mon Homme souhaite profiter du portage et il n’aime pas le principe du sling.

Du coup, lorsque l’on m’a proposé de tester l’Ergobaby Performance, j’ai tout de suite accepté !

Ergobaby Performance

La différence avec l’Ergobaby Original sur le papier ? Il est fait d’une maille filet qui laisse passer l’air (donc plus aéré) et les bretelles sont plus courbées, ce qui est utile lors d’un portage dorsal. L’Ergobaby Performance est plus adapté pour les parents actifs, qui bougent beaucoup avec leurs enfants et font des activités en plein-air.

En application, je l’ai utilisé à Paris avant de partir mais aussi à Singapour depuis que nous y sommes installés.

A Paris, vu le temps qu’il faisait avant notre départ, je n’ai pas pu apprécier ses qualités d’aération mais au toucher, on sent que la face qui soutient le dos de l’enfant est plus fine et aérée. Au niveau de son utilisation, j’étais déjà  rodée avec l’Original que j’avais avant. Toujours aussi simple à  utiliser, je me suis même améliorée pour le portage dos (OK, petit paquet m’aide un peu puisqu’elle a très bien compris qu’il fallait s’agripper à  mon cou pour que je puisse la mettre facilement). Et de temps en temps, j’aime bien la porter sur la hanche mais pour de courts trajets.

Ergobaby Performance petit paquet

Par contre, à  Singapour, il me sert beaucoup ! Alors, bien sûr, porter un bébé dans un porte-bébé avec cette chaleur tient plus chaud que de prendre la poussette mais c’est moins encombrant et il faut savoir que pour prendre le bus à  Singapour, il faut plier ta poussette alors quand tu as ton enfant, la poussette, le sac, etc., tu préfères parfois te faciliter la vie avec le porte-bébé pour de courtes distances ! Et puis, petit paquet étant maintenant « grande », je l’enlève et la remet très facilement dans l’Ergo dès qu’elle en a marre de marcher ou au contraire, veut se dépenser !

Ergobaby Performance petit paquet

Pour en revenir à  nos moutons, je le trouve très confortable avec ses bretelles rembourrées au niveau des épaules, toujours aussi facile d’utilisation et bien que je ne ressente vraiment pas l’aération due à  sa maille filet en raison des conditions extrêmes, je pense que je serais beaucoup plus trempée sans ! 😀 Mais là  encore, je rappelle que je le teste avec 35 degrés en journée et une humidité ambiante…

Autre avantage à  mon sens de l’Ergobaby Performance par rapport à  l’Original : la capuche de protection (qui sert pour la pluie, le soleil mais aussi le maintien de la tête quand elle dort) ne pendouille pas mais est rangée dans une poche zippée. Après le principe reste le même : la capuche se clipse par des pressions au niveau des épaules.

Bref, mon Ergobaby me suit très souvent dans mes déplacements lorsque je ne souhaite pas m’encombrer de la poussette et je prends toujours autant de plaisir à  l’utiliser !

EtiquetteProduitOffert_petit

Rendez-vous sur Hellocoton !

Share

commentaires

  1. Je n’ai jamais testé l’Ergobaby, mais nous on porte avec un Boba – le principe est le màªme- et malgré la chaleur à  Shanghai -moins chaud que Singapour quand màªme!- je ne le donnerai pour rien au monde… Le petit fait déjà  11kg mais le porter est toujours aussi agréable en ventral ou en dorsal… Je porte màªme encore la grande de 18kg de temps’à  autre.

    • muminlearning affirme: mai 26, 2016 at 7:43

      A 18 kg, je ne sais pas si je porterai encore la mienne ! 🙂 Je n’ai jamais testé le Boba mais il a l’air super aussi. En effet le principe et le màªme, ce qu’il y a de plus simple et physiologique donc parfait. Il me semble que pour le Boba, il y avait une version « voyage », le « Air », beaucoup plus facile à  transporter et trà¨s léger aussi. Il a l’air sympa aussi celui-là  !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *