Mon matériel pour allaiter des jumeaux

Mon matériel pour allaiter des jumeaux

Ce n’est plus un secret pour personne, vous l’aurez compris, j’ai décidé d’allaiter les jumelles.

Réussir ce que j’ai raté avec petit paquet et qui m’a fait tant culpabiliser, donner le meilleur à mes 2 petites puces à venir, je pense que ce sont les 2 principales raisons de mon choix.

Je suis tout à fait consciente que ça risque d’être un vrai challenge, surtout avec 2 bébés d’un coup mais je suis motivée et je prends déjà des mesures pour le rester en ayant pris contact avec une sage-femme française à Singapour qui me suivra quelques temps à la maison, après l’accouchement, pour mettre en place l’allaitement et me rebooster si besoin.

J’ai donc pris les devants en achetant une palette de produits pour m’aider dans les débuts qui seront probablement difficiles mais je ne veux pas manquer de quoique ce soit le jour où elles arriveront et devoir aller courir les pharmacies ou magasins pour trouver ce qui me manque. Je m’organise donc déjà en amont pour que tout soit près le jour où elles pointeront le bout de leur nez.

Je ne dis pas que tous ces éléments sont indispensables pour réussir à allaiter, je suis débutante donc je ne pourrais pas me prévaloir d’années d’expérience d’allaitement. Au contraire, j’ai même lu des mises en garde sur la mauvaise utilisation de certains dans des livres sur l’allaitement. Comme je l’indique plus haut, je préfère juste avoir tout sous la main au cas où…

Petite revue du matériel acheté jusqu’à présent :

  • un tube de lanoline pour protéger les mamelons. Il faisait partie du (seul) attirail que j’avais acheté en avance pour petit paquet et m’avait bien servi les quelques jours durant lesquels je l’avais allaité.
  • des bouts de sein en cas de crevasses ou de douleurs. Mon Homme était parti en acheter en urgences lorsque j’essayais d’allaiter petit paquet. Cette fois-ci, je les aurai sous la main en cas de besoin.
  • des coquilles : perforées pour protéger les mamelons contre les douleurs et les crevasses et qui aident à soulager les engorgements, non perforées pour recueillir le lait et une paire de coussins en silicone. C’est une amie qui m’a recommandé d’avoir ça en stock et c’est ce qui, selon elle, a sauvé son allaitement.
  • des coussinets chaud/froid 2 en 1 et leur housse en coton : à chaud, ils ont un effet décongestionnant qui stimule la montée de lait et facilite son écoulement. À froid, ils ont un effet anesthésiant qui apaise la douleur et diminue les inflammations. Je me rappelle avoir eu mal lors de ma montée de lait pour petit paquet alors je prends les devants pour la soulager cette fois-ci…
  • des coussinets d’allaitement jour et nuit : pour absorber les pertes de lait et garder les mamelons au sec.
  • un tire-lait manuel : acheté d’occasion à une amie, je n’ai pas voulu investir dans un premier temps dans un tire-lait plus sophistiqué, nous verrons plus tard si cela est nécessaire. Cependant, je me suis dit qu’il valait mieux en avoir un que pas du tout et si cela peut m’aider à stimuler la montée de lait ou à vider de temps en temps un sein, tant mieux ! Nous verrons à terme s’il est utile ou pas.
  • un coussin d’allaitement : j’ai le Big Flopsy de la marque RedCastle. Je l’avais pour petit paquet et il m’avait bien servi pendant la grossesse et durant les premiers mois pour l’allaitement puis les biberons. Du coup, j’en ai acheté un d’occasion à une maman ici.
  • de la lecture : voulant bien faire cette fois-ci, j’ai décidé de lire sur l’allaitement en général pour me renseigner un maximum sur ce qui allait m’attendre. Le but étant, bien entendu, de ne pas me décourager trop vite et passer les difficiles étapes de l’allaitement haut la main, en étant informée ! J’ai donc fini le livre « L’allaitement, de la naissance au sevrage » de Marie Thirion et j’ai acheté le livre « L’allaitement malin » de Véronique Darmangeat qui va rester un bon bout de temps à portée de main sur ma table de nuit je pense !
  • des tisanes d’allaitement : il paraît que cela peut aider et favoriser la lactation donc j’ai acheté 2 boîtes de tisanes verveine et citron chez Picot. J’espère que le goût sera bon !

Concernant les marques des produits, il fallait faire un choix car nombreuses sont les marques qui proposent les mêmes produits. Je me suis donc soit fiée à mon expérience passée avec petit paquet, soit à mon « attachement » à une marque et pas à une autre. Je pense qu’au final, elles se valent plus ou moins toutes. Nous verrons, là aussi, à l’usage si j’ai fait le bon choix.

Je le redis encore, je ne pense pas que ce soit tous ces produits qui vont faire que je vais réussir (ou pas) à allaiter; la principale raison étant, à mon sens, ma motivation et le soutien de Mon Homme à mes côtés pour m’encourager dans cette démarche. Mais je ne voudrais pas regretter d’avoir arrêté seulement pour la raison que je n’avais pas tel matériel sous la main qui m’aurait aidé à tenir plus longtemps ou à me soulager…

Selon vous, quel a été (ou ont été) le(s) produit(s) indispensable(s) à la réussite de votre allaitement ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Share

commentaires

  1. Super, j’espère que tu pourras mener ton projet comme tu le souhaites ???? Ici, je ne fais pas sans bouts de sein, et depuis 2 mois ça fonctionne pas trop mal ainsi. Beaucoup de tisanes d’allaitement aussi, et j’ai acheté « Allaitement harmonieux » de Pranarom, un petit cocktail d’huiles essentielles à prendre chaque jour.

    • muminlearning affirme: avril 27, 2017 at 10:32

      J’espère aussi ! Mais quand je vois que toi ou d’autres réussissent à allaiter leurs jumeaux, je me dis « pourquoi pas moi ? » et ça m’encourage et me motive à essayer !

  2. Waw, tu t’es drolement bien equipee en tout cas! Tu as mis toutes les chances de ton cote!
    (Ce n’est pas dans la liste mais j’imagine que tu as des soutien-gorges d’allaitement?…)
    Pour la Lanoline, j’avais trouve ca plutot collant et inconfortable. J’imagine que ta sage-femme te le conseillera, mais tu peux mettre du lait maternel sur les mamelons a la fin des tetees. Ca soulage et ca aide bien a la cicatrisation 🙂
    Je ne sais pas pourquoi ca n’a pas marche avec Petit-Paquet, mais je te dirais surtout, tiens le coup le premier mois. C’est parfois drolement difficile, fatigant, et douloureux. Le deuxieme mois ca va mieux. Et a partir du troisieme mois, il commence a y avoir plein d’interactions tres sympa avec le bebe et c’est vraiment un plaisir 🙂 (Tu le sais, cependant, je n’ai pas eu de jumeaux, hein…)

    • muminlearning affirme: avril 28, 2017 at 6:16

      Ah, ah ! 🙂 Oui, j’ai bien les soutiens-gorges d’allaitement !
      Pour la lanoline, en effet, maintenant que tu le dis, c’est un peu collant mais je crois qu’il faut en mettre très peu. J’ai en effet découvert dans mon livre sur l’allaitement que le lait maternel était un très bon cicatrisant.
      Pour petit paquet, ça n’a pas marché car 1ère grossesse, baby blues, bébé qui perd plus de 10% de son poids les premiers jours, mauvaises informations, non-détection d’un palais ogival qui expliquait qu’elle avait du mal à têter…. bref, la cata ! Du coup, j’ai laissé tomber (en culpabilisant) l’allaitement au profit du lait artificiel et des biberons…

  3. Emakaksikud affirme: avril 30, 2017 at 5:22

    Je suis certaine que tu vas y arriver! Si tu aimes et peux en trouver à Singapour, l’ovomaltine aide aussi!Et bien sûr, toujours à boire à portée de main

  4. Marie-Charlotte affirme: mai 2, 2017 at 10:19

    Bonjour, tu es en effet très bien équipée ^^ pour les crevasses, la meilleure prévention c’est d’avoir la bonne position : si tu as mal, ce n’est pas normal (à part la sensation désagréable du début de l’allaitement qui passe au bout de quelques jours), il ne faut donc pas hésiter à varier les positions et à faire appel à ta Sage-femme pour qu’elle te remontre si besoin. En tout cas, chapeau pour ce projet ^^

    • muminlearning affirme: mai 2, 2017 at 10:33

      Peut-être un peu trop oui… 😀
      Mais mieux vaut être prévenante ! Je compte en effet énormément sur l’aide que je pourrai avoir, ici à Singapour, pour mettre correctement aux seins mes 2 petites filles.

      • Marie-Charlotte affirme: mai 2, 2017 at 11:26

        Tu as bien raison, c’est l’avantage de la deuxième grossesse : on sait un peu plus où on va et on anticipe mieux les indispensables ????

  5. Bonjour, je découvre votre blog, c’est génial! Vous êtes agréable à lire et vos écrits sur les futurs bébés sont chouettes à lire! Et dire que je cherchais des infos sur Singapour, je suis bien contente de tomber sur ce blog, c’est rafraîchissant! Merci!

    Du coup pour votre matériel, je confirme, vous aurez besoin de toute l’artillerie! ahah (Je n’ai pas de jumeaux, mais deux garçons de 4 ans et demi et 9 mois.Je n’ai allaité que le deuxième.

    Un tube de lanoline: vous pouvez même en prendre deux! 🙂

    Des bouts de sein en cas de crevasses ou de douleurs: Je n’ai pas utilisé ces bouts de seins mais ça dépanne pas mal paraît-il! Ne pas s’en priver!

    des coquilles : Jamais utilisé, je crois d’ailleurs que ça peut provoquer un engorgement si vous avez déjà beaucoup de lait, attention.

    des coussinets chaud/froid 2 en 1 et leur housse en coton : Ah ça, j’aurais dû en acheter!

    des coussinets d’allaitement jour et nuit :Je n’en ai pas eu besoin (dingue hein?)

    un tire-lait manuel : Oui oui oui, c’est une solution parfaite pour faire des réserves et se décharger un peu. Je n’ai jamais testé l’électronique. Avez-vous la possibilité d’en louer un en pharmacie? Comme en France. Ca évite d’avoir à acheter ce truc à double pompage gigantesque.

    un coussin d’allaitement : Le mien je l’utilise pour tout et pour tous! Je l’adore, sans doute le meilleur achat de ma grossesse 1.

    de la lecture :Connaissez-vous le site à tire-d’ailes? C’est le meilleur que je connais sur l’allaitement.Et pensez à prendre d’autres lectures qui changeront un peu quand vous serez coincée en position allaitement! 🙂

    des tisanes d’allaitement :J’en ai bu des litres, WELEDA est très bonne. Par contre, au bout d’un moment, il faut l’utiliser qu’en cas de baisse de lactation. Vous avez aussi les gélules de fénugrec qui aident. Et les Chinois ont aussi qqs petits secrets: la soupe de poisson! lol

    A bientôt sur la toile, c’est un plaisir de vous lire!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *