Jumelles mais différentes

jumelles twins fratrie

Des jumelles bien différentes sur certains points :

Alors que l’une est menue, l’autre est plus en formes.

Alors que l’une a une voix de soprano, l’autre ne fait que des pépiements d’oiseaux.

Alors que l’une nous fait de beaux sourires, l’autre fronce les sourcils et reste sérieuse.

Alors que l’une a les yeux qui commencent à devenir marrons, l’autre a les siens encore dans des nuances de bleu.

Alors que l’une est un ventre et boit beaucoup, l’autre se contente de beaucoup moins.

Alors que l’une gigote dans tous les sens, l’autre reste plus modérée.

Alors que l’une enfonce son poing dans la bouche pour trouver le sommeil, l’autre se caresse l’arrière du crâne ou agrippe le peu de cheveux qu’elle a.

Alors que l’une passe beaucoup de temps dans les bras, l’autre est moins demandeuse.

Alors que l’une est accro à sa tétine, l’autre s’en passe très bien.

Alors que l’une ressemble à sa mère, l’autre est le portrait craché de son père bébé.

Alors que l’une dort dans la même position la nuit, l’autre se balade dans son lit.

 

Mais qui se ressemblent sur d’autres …

Quand l’une pleure, l’autre peut se mettre à pleurer par mimétisme.

Les deux dorment profondément dans la poussette.

Les deux ont perdu leurs cheveux après leur naissance et restent pour l’instant dégarnies.

Les deux ont chacune un angiome.

Les deux ont chacune une tâche de naissance.

Les deux ont des ressemblances physiques.

 

Jumelles oui mais bien différentes pour le moment, tant au niveau physique que caractériel.

 

Des ressemblances, l’une comme l’autre avec leur sœur aînée : le physique pour l’une, des petits cris pour l’autre. Elles ont désormais bien conscience de leur grande sœur et la suivent du regard.

Elle, s’amuse à leur chanter des chansons en anglais, leur lire des histoires qui commencent toujours par « Once upon a time... » et qui se terminent au bout de 30 secondes, remet la tétine à l’une quand elle pleure, les balance (trop fort la plupart du temps) dans leur transat, veut les prendre dans les bras et leur faire des câlins, colle ses pieds contre leurs pieds et s’amuse à pousser, râle et se plaint quand l’une lui attrape les cheveux, secoue les biberons pour mélanger l’eau et le lait, veut mettre les couches et donner le bain, les gronde quand elles ont fait caca dans la couche et les appelle « mes bébés » ou « mes sœurs ».

Petite anecdote : en preschool, lorsqu’ils jouent à la poupée, elle demande toujours à avoir deux bébés. 🙂

Une fratrie qui se crée, une fratrie de sœurs.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Share

Recommended Posts

commentaires

  1. Ma vie de maman severine wuillemier affirme: août 28, 2017 at 6:19

    Ici des choses communes, d’autres pas… Ce qui m’impressionne c’est que une peu pleurer car réveiller l’autre ne bouge pas

    • muminlearning affirme: août 28, 2017 at 1:24

      Ca peut être le cas ici aussi. Une peut hurler et l’autre ne bronche pas car dormant profondément. Par contre, quand elles sont réveillées toutes les deux, généralement, si l’une pleure, l’autre aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *