Vie d’expat’ : ce que vous verrez à Singapour et pas en France (ou peu)

Vie d'expat' : ce que vous verrez à Singapour et pas en France (ou peu)

Florilège (non exhaustif) des différences entre Singapour et la France :

  • au restaurant, votre verre d’eau sera rempli de glaçons (pas de carafe d’eau ou très peu) et les serveurs viendront remplir votre verre régulièrement dès qu’il sera à moitié vide (ou à moitié plein).
  • des chaises bébés dans tous les restaurants : les bébés et enfants sont les bienvenus ici. Où que l’on aille, on trouve donc des chaises bébés ainsi que des assiettes et couverts.
  • les notes de restaurant qui indiquent des prix suivis de « ++ » ou « +++ ». La plupart du temps, les prix indiqués sur les cartes dans les restaurants sont hors taxes (sinon c’est indiqué « nett price« ). Il faut y ajouter le service (10%) et la GST (Goods and Services Tax) de 7% (++) mais dans certains hôtels/restaurants, on y ajoute encore 1% de government tax (+++).
  • la climatisation dans tous les lieux fermés (restaurants, malls, transports publics, …), avec des écarts de température effrayants ! Du coup, lorsqu’on porte des lunettes (comme moi), il faut s’habituer à avoir de la buée dès qu’on sort d’un endroit climatisé.
  • les pharmacies qui vendent des bonbons, des chocolats, de l’eau et des médicaments en libre-service (ceux sans ordonnance) ! On pourra donc venir acheter des Ferrero sans souci ainsi que du baume du tigre (la marque la plus connue étant fabriquée à Singapour).
  • les médicaments délivrés à l’unité chez le médecin. Quand on sort de chez le médecin, les médicaments nous sont délivrés à l’unité près, pas de boîtes entières achetées comme en France.
  • pas de « tabac » à Singapour, on trouve ses cigarettes dans les supermarchés (généralement non accessibles, il faut les demander à la caisse).
  • des voitures de luxe tout les 100 mètres.
  • des panneaux indiquant les amendes encourues dans les transports en commun : on ne boit pas, on ne mange pas, on ne crache pas, on ne transporte pas de durian (fruit avec une odeur très très forte qui pue)…
  • il y a des endroits strictement réservés aux fumeurs dans la rue. Normalement, on ne doit pas fumer n’importe où sous peine d’amende.
  • les femmes (d’expat’ ? australienne peut-être ?) en tenue de sport toute la journée.
  • les magasins ouverts le dimanche, les jours fériés et certains 24h/24. Seule la période de Chinese New Year échappe à la règle : il est donc difficile de trouver un taxi ces jours-là ou des restaurants ouverts.
  • à la caisse des supermarchés, les caissières qui remplissent vos sacs.
  • des drapeaux singapouriens accrochés partout (sur les immeubles, dans la rue, …) à l’approche de la fête nationale le 9 août (et parfois même toute l’année).
  • des répétitions toutes les semaines du feu d’artifice et de la parade de l’armée 2 mois avant la fête nationale.
  • le prix du fromage qui défrise (18$ un camembert) ou tout autre produit « européen ».
  • choisir entre avoir une « debit card » ou une « credit card ».
  • avoir un code à 6 chiffres pour sa CB.
  • pouvoir payer avec sa CB sans entrer de code, juste une signature est requise ou tout simplement en passant sa carte devant une machine qui débite automatiquement (sans signature, sans code).
  • pouvoir payer avec son téléphone, grâce à différents services (comme Apple Pay), sans avoir à sortir sa CB.
  • dans certains restaurants, les commandes qui se font sur des tablettes.
  • les toilettes toujours très propres et partout.

Suite au prochain numéro…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Share

commentaires

  1. La cohabitation Pacifique entre des gens de toutes religions et leur incompréhension face au terrorisme en Europe. (j’y étais au moment de l’affaire Merah)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *